Avoir un chemin d’accès à sa maison c’est très pratique, voire indispensable. Voici ce qu’il faut savoir et comment nous avons fait le notre.

Pourquoi un chemin d’accès ?

C’est l’été. Il faut beau et chaud, parcourir les 30 mètres qui sépare la route de notre future maison n’est pas un parcours du combattant. Mais les choses seront bien différentes cet hiver, quand après trois jours de pluie il faudra sortir les bottes pour rejoindre la route. Pire encore, lorsqu’il faudra sortir la voiture coincée dans 50cm de boues…

Camion coincé dans la boue

Honnêtement, on n’était pas très motivé pour se faire un chemin d’accès dans l’immédiat. Ça ne nous semblait pas indispensable et assez cher par rapport à notre budget. Mais l’expérience de nos parents et le fait d’être resté embourbé la première fois que nous sommes venus sur le terrain en camion nous on fait changé d’avis.

Grâce au chemin d’accès, on pourra venir se garer jusqu’au pied de la maison sans avoir peur de ne pas pouvoir repartir, quel que soit le temps. On pourra facilement sortir dehors sans enfiler les bottes et petit bonus, les matériaux de construction pourront nous être livrés juste à côté du chantier et nous ne devrons pas déplacer des tonnes de marchandises sur 30 mètres avec nos petits bras 😀

Un chemin d’accès c’est quoi en faite ?

Un chemin d’accès, c’est fait pour pouvoir circuler avec un véhicule sans que le terrain ne s’enfonce. Pour ça, il faut un sol compact et bien solide. Et pour obtenir ce bon sol bien costaud, la solution la plus courante c’est de creuser sur 40cm environ, de déposer un film géotextile et puis de mettre 30cm de gros gravier (de calibre 0 à 80mm mélangés – les experts disent « du 0/80) puis une petite couche de finition sur 10cm avec du gravier plus fin (généralement de 0 à 20mm – les experts disent du 0/20), surtout pour l’esthétique.

Gravier 0/80 pour chemin d'accès

Ce qui va rendre le chemin d’accès solide c’est le compactage des cailloux de toutes tailles qui vont s’imbriquer les uns dans les autres pour former une structure solide qui ne bougera pas avec le temps.

Film géotextile pour chemin d'accès

Le géotextile va d’une part empêcher des racines de venir pousser dans votre chemin et de l’endommager et également de bien séparer la couche de terre de la couche de cailloux pour ne pas que ça se mélange et ainsi avoir une couche de cailloux bien compacts d’un seul bloc.

Faire un chemin d’accès sois-même ?

Nous, quand on doit faire quelque chose, notre premier réflex c’est de vouloir le faire nous-même. Parce qu’on aime bien tout faire nous-même et que souvent c’est moins cher. Sauf que dans notre cas, nous voulions un chemin d’environs 30mètres de 3 mètres de larges avec une place de 6x6m pour garer les voitures.  Environ 150 mètres carrés de chemin d’accès.

Sachant qu’il faut creuser sur 40cm environ, ça nous donne à peu près 60m3 de terre à creuser. IMPOSSIBLE à faire à la main. A moins peut être d’y passer quelques années. Comme nous avons d’autres projets pour les années à venir, nous avons donc fait appel à un terrassier.

Combien coûte un chemin d’accès ?

Le terrassier que nous avons contacté nous a demandé environ 2200€ TTC pour réaliser notre chemin d’accès. Nous avons demandé à ne pas avoir la couche de finitions que nous rajouterons plus tard puisqu’elle n’est pas indispensable. Il a fallu une journée pour faire notre chemin d’accès.

Petite parenthèse sur notre expérience avec notre terrassier. Il a fallu un peu se battre pour obtenir le devis puis se battre à nouveau pour qu’ils viennent faire les travaux. Visiblement c’est courant dans le domaine de la construction, mais c’est quand même un petit peu énervant de devoir rappeler 3 fois pour avoir enfin un devis alors qu’on nous l’avait promis depuis longtemps ou bien qu’on nous annonce une date avant de signer le devis puis que finalement les travaux soient reportés… Bon, notre terrassier nous a quand même fait du bon boulot pour notre chemin, c’est quand même ça le principal 🙂

Comment faire un chemin d’accès ?

    1. Délimiter le chemin d’accès

La première étape c’est de délimiter le chemin en lui même. Pour ça, nous avons placé des petits piquets en bois d’environs 20cm exactement aux limites du chemin d’accès. Nous en avons positionné à tous les angles et régulièrement le long du chemin (environ tous les 3/4 mètres) sur la tête des piquets en bois nous avons mis un petit coup de peinture fluo pour que le conducteur de la pelleteuse repère facilement les piquets.

Piquet pour le chemin d'accès Piquets de délimitation du chemin d'accès

Aux endroits un peu plus complexes, comme les angles courbés, nous avons directement tracé au sol ce que nous voulions.

Tracé du chemin d'accès

    2. Creuser le chemin d’accès

Ensuite, un conducteur de pelleteuse va venir creuser sur environ 40cm là ou le chemin a été tracé.

Pelleteuse qui creuse le chemin d'accès

Il est possible de demander à ce que la terre soit évacuée du terrain par l’entreprise de terrassement, mais généralement ça vous coûtera plus cher. Vous pouvez soit demander à ce qu’elle soit étalée quelque part sur votre terrain mais suivant ce que vous demander cela vous sera facturé, soit la solution la plus économique leur demander de faire un gros tas de terre juste à côté de votre terrain. C’est la solution que nous avons retenue par souci d’économie et pour pouvoir réutiliser la terre plus tard une fois la maison construite.

Terre extraite pour faire le chemin d'accès

    3. Installer le film géotextile au fond du chemin d’accès

Une fois le chemin creusé, un film géotextile est déposé sur le fond du chemin. C’est très rapide à mettre en place. Là où il y’a des raccords, un des morceaux doit recouvrir l’autre.

Installation géotextile chemin d'accès

    4. Déposer du gravier sur le géotextile

Ensuite, des camions vont venir déverser les cailloux de toutes tailles sur le chemin. Le conducteur de pelleteuse s’occupe de les répartir correctement sur tout le chemin, sur une épaisseur d’environ 30cm.

Mise en place du gravier du chemin d'accès

    5. Compacter les cailloux du chemin d’accès

Une fois les cailloux répartis un rouleau compresseur est passé sur le chemin pour bien le compacter.

Compactage du chemin d'accès

Et voilà, on peut enfin rouler tranquillement jusqu’à la (future) maison et être sûr de pouvoir repartir 😀 Plus tard, nous pourrons rajouter une couche de finition de 10cm de gravier plus fin.

Vous pouvez regarder notre épisode Youtube sur le terrassement pour en savoir plus sur le terrassement de notre chemin d’accès.