Prime énergie et autoconstruction

Depuis plusieurs années nous voyons régulièrement des pubs sur internet du type « Votre isolation pour 1€ ! » « Cette famille à changer sa vielle chaudière à fioul e n déboursant seulement 1€, découvrez comment ! » a priori tout ça grâce à la prime énergie. Il est tant de se pencher sur la question !

La prime énergie, une grosse arnaque ?

De nature plutôt sceptique, nous étions persuadés qu’il s’agissait systématiquement d’arnaques. Puis nous avons commencé à voir aussi ce type de publicité ailleurs que sur internet, comme dans des grandes surfaces alimentaires. Si on ne doute pas une seule seconde que ce type d’enseigne se trouve souvent à la limite de la légalité et n’hésite pas à utiliser des méthodes qui peuvent être trompeuses, il ne pouvait pas s’agir d’une arnaque pure et simple. Nous étions donc intrigués et aussi, avons le, assez intéressés puisque nous étions en plein dans l’élaboration de notre projet de construction de maison écologique

La prime énergie, c’est quoi ? 

Nous avons donc fouillé un peu pour en savoir plus et nous avons enfin compris ce que c’était. 

Tout commence il y a 20 ans, en 1997 lors de la signature du protocole de Kyoto, où 84 pays tombent d’accord pour dire que les Hommes polluent quand même pas mal, que ça risque de foutre en l’air la planète et que ça serait sympa de faire quelque chose. En 2005, les accords décidés 8 ans plus tôt rentrent en vigueur (Oui, bon, ils étaient pas hyper pressés à priori). Pour faire simple : Les pays qui signent s’engagent à réduire d’un certain niveau leurs émissions de gaz à effet de serre (abrégé en GES) et si jamais les engagements ne sons pas atteints, il y a des pénalités financières. 

En France, pour atteindre les objectifs, une des solutions adoptées est d’obliger les fournisseurs d’énergies à réduire leurs émissions : EDF, GDF, Direct Energie… OU à se débrouiller pour que quelqu’un réduise ses émissions et transfert son « certificat de réduction » à ces entreprises. Petite précision : Quand on parle de réduire les émissions, on parle aussi d’économie d’énergie de façon plus ou moins équivalente (vu que la production d’énergie produit des gaz à effet de serre) 

La production d’énergie est polluante
Malheureusement, la production électrique pollue énormément

En gros, disons que l’état oblige EDF à réduire ses émissions de 200Kwh (Oui, pour simplifier les calculs, on utilise le Wh cumac). EDF peut soit se débrouiller pour réduire ses émissions de 200Kwh (Par exemple en modernisant ses usines) ou bien trouver quelqu’un, ou plusieurs personnes, qui veulent bien réduire leurs émissions et dire que c’est bien grâce à EDF qu’elles ont réduit leurs émissions. Si EDF arrive à convaincre 10 personnes de changer leur vieille chaudière au fioul pour un poêle à bois et que ce changement baisse les émissions de chaque personne de 20Kwh, c’est Bingo pour EDF !

Maintenant, il reste un petit détail à prendre en compte : Nous vivons dans un monde capitaliste (sisi, je vous assure) et ces 10 personnes qui changent leurs chaudières pour qu’EDF n’est pas de pénalités à payer va demander quand même à EDF un petit « dédommagement » Bah oui c’est sympa d’aider EDF, mais ça vaut bien un petit billet ou deux.

Et c’est comme ça que fonctionne, sur le principe le système de la prime énergies : Vous faites des travaux pour réduire les émissions de GES, vous transférez votre certificat de réduction d’émissions aux entreprises qui ont des pénalités si elles ne le font pas et en échange vous avez un peu d’argent, ce qui permet de financer une partie de vos travaux. 

Ce n’est donc pas de l’arnaque, tout est bien légal. C’est simplement un système mis en place par l’état pour réduire les émissions du Pays. Et si on trouve des grandes surfaces par exemple qui proposent des offres de primes à l’énergie, ce n’est pas forcement que l’Etat les oblige, mais qu’elles négocient avec les obligés pour leur trouver des certificats (ils jouent les intermédiaires entre les particuliers et les obligés, avec une petite commission à la clé)

Quelles économies avec la prime énergie ?

Bon, comme on vous l’a révélé dans la partie précédente nous vivons dans un monde capitaliste, alors parlons pognons ! Combien ça peut nous faire économiser cette histoire de prime énergie ? Et bien, c’est très variable, pour plusieurs raisons. Déjà tout va dépendre de la nature de vos travaux et de l’équivalent en Wh cumac que vous allez éviter d’émettre en faisant ces travaux. Ensuite il y un facteur à prendre en compte, c’est que comme tout chose ayant une valeur marchande, il y a des négociations et des marchés de certificats… donc ça va dépendre de la société à qui vous allez revendre votre certificat après les travaux. Et toutes ne « financent » pas forcément les travaux de la même façon…

Réflexion sur la prime énergie
Vu la tête de cette dame, c’est sûr, elle est se demande qu’elle prime énergie choisir !

Bref, c’est vite un peu le bordel, mais heureusement, il existe des comparatifs de la prime énergie, et même des simulateurs de prime énergie, qui vous donnerons rapidement une idée de ce que vous pouvez espérer comme montant en fonction des différents paramètres.

La prime énergie et l’autoconstruction 

Maintenant que l »on comprend un peu mieux ce que c’est, on se dit « Chouette, ça pourrait faire des économies pour l’isolation de ma future maison ! » mais en faite ce n’est pas possible ! 

Les travaux éligibles sont seulement ceux qui font réaliser des économies par rapport à ce qui existe déjà, donc les nouvelles constructions sont mises à l’écart. Sur le principe c’est à la fois compréhensible mais aussi un peu dommage. Certains matériaux plus écologiques que d’autres peuvent être plus chers, et un petit coup de pouce pour réduire la différence de prix et favoriser les matériaux écologiques serait sûrement très bénéfique pour la santé de la planète, mais bon, c’est comme ça…

De toute façon un second problème se pose pour les autoconstructeurs. Pour avoir son petit CEE (et le revendre après) il faut impérativement que les travaux aient été réalisés par un artisan avec le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), donc l’auto-constructeur et l’auto-rénovateur sont donc exclus. Là aussi c’est à la fois compréhensible pour éviter des abus (obtentions de certificats sans faire les travaux, travaux mal fait et donc qui n’économise pas tant d’énergie que ça) mais aussi terriblement dommage : L’obligation de faire appel à un artisan veut dire que le coût sera plus élevé que si on faisait les travaux sois-même et le montant de la prime ne couvre pas forcement le surcoût du prix de l’artisan. Autrement dit, on peut se retrouver à refaire l’isolation de sa maison au top, faire plein d’économies mais ne pas avoir le droit à son certificat quand même…  

Artisan RGE obligatoirement pour la prime énergie
Attention, non seulement il faut faire appel à un artisan, mais en plus il doit avoir le label RGE

Il reste tout de même un point à prendre en compte, on peut être éligible pour la prime énergie lorsque la maison est construite depuis 2 ans, ça laisse donc certaines possibilités si on décale certains travaux de quelques années comme l’installation d’un ballon d’eau chaude solaire, d’un poêle à bois, etc. il faudra « simplement » trouver une solution temporaire pour ces équipements en attendant d’être éligible.

Notre avis sur la prime énergie

Honnêtement, nous n’avons pas passé des jours à étudier tous les points positifs et négatifs de la prime énergie, alors notre « avis » est à prendre avec des pincettes et vos avis sur la question sont les bienvenues.

La prime énergie a permis à la France de réduire grandement ses émissions en incitant activement les particuliers à faire réaliser des travaux d’économie d’énergie. Tout ça est financé par les distributeurs d’énergies qui sont dans les premiers pollueurs. Il ne faut pas oublier que ces mêmes distributeurs sont rémunérés en grande partie grâce aux particuliers, donc c’est une redistribution des richesses avec obligation d’utilisation pour l’écologie. Le système semble intéressant, même si il met de côté les nouvelles constructions et les auto-constructeurs. Le point qui nous dérange le plus c’est le côté business de tout ce système avec les différents intermédiaires, le marché des CEE, etc. Mais dans un monde comme le nôtre, peut-on envisager un virage rapide et efficace vers l’écologie sans le capitalisme ?

← Previous post

Next post →

10 Comments

  1. Sarah Gascoin

    Salut les pingouins !
    Merci beaucoup pour cet article ! J’admet que j’étais moi-même sceptique vis à vis de ces primes (et je ne me suis pas renseignée vu que ça ne concernait pas, en effet, la construction neuve) mais vos explications sont très claires et je comprend bien mieux comment ça fonctionne maintenant !
    Et merci de préciser qu’on peut en bénéficier sur une maison de plus de 2 ans. C’est vrai qu’on avait renoncé au ballon d’eau chaude solaire parce que trop cher, je vais peut-être envisager d’en mettre un prochainement alors (si je peux être remboursée en partie) ! 😉
    Bonne continuation à vous !

    • Les Pingouins

      Ah contents d’avoir peut-être contribué à votre ballon solaire 🙂

  2. Salut les Pingouins !

    Avec l’association APPROCHE Paille je mène en ce moment des recherches pour valoriser en CEE l’isolation thermique par l’extérieur en paille. La rénovation étant un enjeu majeur, la paille est dans certains cas une bonne solution.

    Le problème, et pour compléter votre article, c’est que ces CEE sont réservés à des isolants industriels qui ont un certificat ACERMI ou un marquage CE. Une condition qui, sous prétexte de garantir une performance de l’isolant, verrouille le marcher pour des isolants comme la botte de paille (qui pourtant est systématiquement contrôlée sur chantier comme indiqué dans les règles professionnelles).

    Mais nous ne perdons pas espoir : les choses peuvent changer !

    Bonne continuation,
    Sébastien

    • Les Pingouins

      Salut Sébastien,

      C’est vraiment dommage que la paille ne puisse pas en bénéficier 🙁
      Bonne continuation, on espère que vous y arriverez !

    • Hello!

      Des nouvelles sur la compatibilité des CEE (Certificat d’Economie d’Energie) et de la construction paille ?

      Merci 😉

      • Sébastien F (APPROCHE Paille)

        Salut Florian,

        A l’heure actuelle, cette histoire de marquage CE n’est pas encore réglée… Nous sommes en contact avec l’ATEE et la DGEC pour résoudre ce problème qui est ni plus ni moins qu’une discrimination en faveur des produits industriels.

        Tu as un projet d’ITE ?

        Sébastien

        • Florian

          Salut Sébastien,
          Merci pour ta réponse!

          Je cherche des pistes pour exercer une activité pro dans le domaine de l’éco-construction et en faire profiter au plus grand nombre.
          Les CEE seraient un bon moyen de de rendre la paille plus accessible…

  3. emeric ducreux

    A noter aussi et surtout que les aides ne sont pas destiné a des travaux ecologique du batiment mais economique. Donc vous pouvez faire faire l’isolation complete de votre maison en polystyrène et avoir une belle prime si posé par un artisant RGE, alors qu’un autoconstructeur qui isole avec des matériaux beaucoup plus sain n’a le droit a aucune aide. Une reduction de consommation d’energie d’un coté pour une consommation suppérieur d’un autre. Pour avoir étudié ces aides, elle ne devrait tout bonnement pas exister vus le mal qu’elles peuvent engendrer sur le monde du batiment.

    • Les Pingouins

      Salut Emeric,

      C’est clair que c’est dommage de ne pas encourager les méthodes écologiques :/

  4. Portos 75

    Bonjour à tous,
    pour mettre le nez dans les CEE dans le cadre d’une rénovation de maison en pierre de taille je dirais pour résumer : Vu le besoin radical d’opérer la rénovation de l’isolation de la majeur partie du parc d’habitation en urgence ces aides sont bienvenues (déjà que avec, ça vas être dur !!!), il est juste extrêmement dommage qu’elles n’imposent pas l’utilisation matériaux biosourcés.
    Dans notre contexte (maison de grande taille 170m² et faible revenu), les CEE peuvent apporter une aide en argent (sonnant et trébuchant) de 15 000€. A ce montant je laisse les pro faire l’isolation et je m’occupe des enduits, des structure bois, cloison toilette sèche escalier, bref, tout le reste, et il en reste …

    Comme expliqué dans l’article, attention à qui vous revendez vos CEE, pourquoi?
    Carrefour nous propose 10 000€ en bon d’achat (super aubaine! en plus je parie qu’ils sont valable un an !)
    Total propose 15 000€ viré sur compte bancaire.

    Ça vous fais chier de vendre à total e vous préférez carrefour? Carrefour revendra de toutes façons vos CEE à total et se fera une marge au passage!

    Dernière choses si les CEE vous intéresse, faite très attention sur la démarche à suivre :
    Artisant RGE
    renseignement précis sur le devis
    démarche de demande de finacement à faire AVANT le début des travaux…
    renseigner vous auprès de l’ademe, l’alec, l’adil, suivant votre département!

Laisser un commentaire

css.php