Pourquoi utiliser des chaussures de sécurité ?

Si il n’y avait qu’un conseil que vous devriez prendre très au sérieux, c’est celui de s’équiper correctement en matériel de sécurité et particulièrement en chaussure de sécurité.

Les chaussures de sécurité, indispensables

Bientôt 3 ans que nous travaillons presque chaque jour sur l’autoconstruction de notre maison.

Salomé et Kévin travaux terrassement
On a fait tous les types de travaux : gros oeuvre, maçonnerie, charpente, toiture, électricité, parquet…

On pourrait faire une longue liste de tous les outils indispensables : ceux qui nous font gagner du temps, ceux qui nous font gagner en précision, ceux qu’on aime moins… Mais il y a une chose qui pourrait paraître secondaire, mais dont on s’est pourtant servi chaque jour : Les chaussures de sécurité !

Une chaussure de sécurité, c’est quoi en fait ?

À première vue, les chaussures de sécurité ne sont pas très différentes d’une banale paire de baskets. Pourtant, elles ont des rôles multiples qu’on va essayer de vous présenter. Alors il faut savoir qu’il existe des chaussures de sécurité pour une multitude de métiers et que suivant l’utilisation les caractéristiques et protections ne seront pas les mêmes, c’est logique.

1. La coque de protection

Il s’agit d’une coque, souvent métallique, placée à l’extrémité de la chaussure et qui va protéger contre l’écrasement.

Coque de protection sur une chaussure

Si un objet lourd tombe sur le bout de pied, les orteils ne seront pas écrasés. Dans l’industrie, cela protège également des machines de types presses, au cas où on aurait oublié un bout de son pied dedans.

Sur notre chantier d’autoconstruction, on ne compte plus le nombre de fois où cela nous a évité de grosses douleurs. Quand on porte des bouts de bois, des palettes, des parpaings, à longueur de temps, un moment où un autre, il y a forcement un truc qui finis par nous échapper et qui vient s’écraser sur le bout du pied.

Autre avantage de la coque, c’est qu’on peut s’en servir pour faire reposer des objets lourds sur le bout et faciliter la reprise avec les mains quand on les porte.

Astuce avec chaussure de sécurité
En reposant l’objet lourd sur le bout du pied, on peut facilement passer la main dessous pour le reprendre.

2. Semelle renforcée

La semelle peut être plus ou moins renforcée afin d’éviter la perforation. C’est par exemple utile si un clou ou une vis est resté par terre, tête en haut. Grâce à la semelle, même si on marche dessus cela ne va pas traverser la chaussure et percer notre pied, ce qui serait plutôt désagréable.

Semelle renforcée

On pourrait se dire que si on est un peu minutieux, on ne laisse pas traîner des clous par terre et encore moins la pointe en l’air. Mais dans la pratique, cela peut arriver même en faisant attention.

Par exemple quand on a travaillé sur notre toiture, perché sur un échafaudage à plus de 6m de haut, ça nous est arrivé plusieurs fois de laisser tomber, sans le faire exprès des clous et des vis. Dans ces cas, là, on ne perd pas 15 minutes à redescendre directement pour chercher ce qui est tombé. Si ça tombe dans l’herbe, la pointe peut se retrouver dans le sens le plus dangereux et le retrouver peut s’avérer aussi compliqué que de trouver une aiguille dans une botte de fin.

Bref, vous l’avez compris, ça peut arriver, alors il vaut mieux se protéger.

3. Semelle antidérapante

Voilà une chose à laquelle on ne pense pas forcement, mais encore une fois indispensable sur un chantier. Qu’on travaille sur un terrain boueux, sur une dalle en béton humide qui glisse ou encore en hauteur sur un toit, avoir des chaussures qui ne dérapent peut nous éviter bien des accidents.

Chaussure antidérapante
Bon, normalement il ne devrait pas y avoir de peau de banane qui traîne sur un chantier…

4. Et encore pleins d’autres protections

Ces 3 caractéristiques sont celles qui nous semble le plus indispensable sur notre chantier d’auto-constructeur et pour tous ceux qui bricolent un minimum, mais il existe encore bien d’autres éléments de protections : chaussure isolantes, antistatiques, résistantes au feu, anticoupures…

Il existe des normes et des classifications pour comparer et bien choisir sa chaussure de sécurité, mais on prendra le temps d’y revenir en détail dans un prochain article.

Les chaussures de sécurité c’est pas forcement moche et inconfortable

On a remarqué que souvent, dans l’esprit des gens, les chaussures de sécurité sont vues comme une contrainte car elles seraient forcement moches et inconfortables.

Alors c’est vrai qu’on sent que pour certains modèles, le designer de l’équipe de conception devait certainement être en vacance. Mais on trouve énormément de modèles « design » qui n’ont rien à envier à des pairs de baskets classiques.

Quand on parle de sécurité, le « style » ne devrait pas rentrer en compte, mais des études ont relevé qu’une des raisons du non-port des EPI (masque, lunettes, gants, casques, chaussures…) c’est que ça donne un look « un peu moche« … Donc même pour ces personnes-là, vu le choix en chaussure de sécurité, ça ne doit pas être une excuse.

Chaussure de sécurité design

Pour le côté inconfort, nous avons testé plusieurs modèles de chaussures et on ne les trouve pas inconfortables. C’est vrai que la coquille de protection et la semelle antiperforation peuvent apporter de la rigidité à la chaussure, mais les modèles à porter tous les jours sont conçus pour que ça ne soit pas désagréable et que ça ne provoque pas de blessures comme des ampoules.

Pour vous dire, c’est très souvent que nous portons nos chaussures de sécurité en dehors du chantier : quand on doit aller acheter des produits ou des matériaux par exemple, on les garde très souvent car on se sent bien dedans. Encore une fois, le côté confortable ne doit donc pas être un frein, vous pouvez trouver une paire adaptée à votre morphologie qui sera agréable à porter.

Aucune raison de ne pas s’équiper de chaussure de sécurité

On a vu que les chaussures de sécurité apportaient une vraie protection, indispensable sur un chantier et qu’elles peuvent être très belle et confortable. Alors pourquoi ne pas en porter ?

Le prix pourrait être le dernier frein, mais pourtant on trouve de très bon premier prix à partir de 30€ et de très nombreux modèles à moins de 50€. De toute façon, il y a peu de chance que vous travailliez pied nu, il vous faut de toute façon une paire de chaussure, alors autant opté pour une chaussure de sécurité qui vous protège 👍

Vous avez aimé notre article ?

Si nos contenus vous ont aidés vous pouvez soutenir notre travail.


Cliquez pour nous soutenir

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. Kévin

    Plus que crucial, les EPI c’est quand on est a oublié qu’on se rend compte de leur importance.

    Je recommande la marque Parade (en plus c’est du savoir-faire français!).
    J’ai porté le modèle « Jerico » tous les jours pendant plusieurs années. C’est un modèle « baskets » donc très léger et très confortable (mais au standard industrie aéro donc fiable).
    J’ai toujours les deux paires à la maison, mais un point négatif c’est le tassement des semelles intérieures au bout d’un à deux ans (juste besoin d’en acheter de nouvelles). C’est vraiment ça et le poids qui font le confort, la souplesse de la semelle extérieure finit toujours par se faire.

    Prenez soin de vous!

  2. Au boulot tout le monde ou presque porte des diadora. Je les garde même pour rentrer chez moi !

Laisser un commentaire

css.php