Pose de parquet massif vissé

Peut-on poser du parquet massif avec des vis plutôt que des clous ? C’est une question que nous nous sommes posée pour notre maison et on vous présente ici ce que nous avons trouvé dans les textes des normes et DTU.

Les normes pour la pose de parquet

Pour du parquet massif, on retrouve généralement deux types de poses courantes : la pose de parquet collé et la pose de parquet cloué. Ces deux types de poses sont très bien définis et expliqué dans les normes DTU 51.1 – Pose des parquets à clouer et DTU 51.2 – Pose des parquets à coller. Sachez qu’il existe également le DTU 51.11 pour la pose des parquets flottants.

Pourquoi faire une pose de parquet vissée ?

Ceux qui suivent la construction de notre maison sur notre chaine Youtube, savent qu’on évite au maximum les clous et qu’on préfère les vis. Les vis ont l’énorme avantage de pouvoir être démontées. Quand on n’est pas un professionnel, c’est vraiment rassurant de pouvoir se dire qu’on peut se planter et recommencer facilement. Avec des clous, le démontage est beaucoup plus compliqué et risque souvent d’endommager ce qu’on est en train de fixer.

Dans le cas du parquet, en cas de pose clouée, il faut venir mettre le clou dans la languette à 45°

Parquet cloué, angle des clous
Pose parquet cloué à 45°

Si on met les clous à la main, il faut être très précis pour arriver à enfoncer le clou jusqu’au bout sans mettre un coup de marteau dans le parquet. Sur un ou deux clous, ça va, mais sur des centaines de vis, il y a quand même des gros risques de mettre quelques coups à côté et d’abîmer le parquet.

L’autre solution, plus sûr pour clouer le parquet est d’utilisé un cloueur pneumatique, ce qui permet d’éviter les coups ratés de marteau. Mais c’est un outil qui coûte relativement cher si on en possède pas déjà un. Il existe également des cloueurs manuels, mais là aussi le prix nous semble excessif pour faire seulement une ou deux pièces.

La pose vissée était donc pour nous la solution idéale, mais une solution qui n’est pas reconnue dans les DTU, ça nous embêtait quand même un peu…

La norme sur la pose de parquet vissé

À force de chercher, on a fini par tomber sur une norme. Il s’agit de la norme XP CEN/TS 15717 un joli petit nom bien pratique à retenir, qui a pour titre « Parquet en bois – Guide général de mise en oeuvre« .

On trouve dans cette norme, au paragraphe 7.3 la description de la pose vissée :

Normes et consignes pour la pose de parqué vissé

Le principe consiste donc à mettre la vis à 45° dans la languette, comme pour les clous. Bon ils autorisent aussi de visser complètement à la verticale et de laisser les têtes de vis apparentes. Mais c’est certainement uniquement dans le cas de la pose de parquet vissé chez quelqu’un que vous n’aimez pas, pour un rendu absolument hideux.

mise en place d'une vis pour parquet vissé
Pose parquet visé à 45°

Mais attention, il ne s’agit pas d’une norme NF ni d’un DTU, c’est une norme XP. Les normes XP sont des normes Expérimentales. C’est-à-dire que c’est une sorte de base de travail qui peut être amené à évoluer avant de devenir une norme « définitive ». Cependant dans le cas du vissage du parquet, cela est très proche de la pose clouée, c’est une technique utilisée depuis pas mal d’années et il existe des vis spéciales pour parquet comme nous allons le voir dans le paragraphe suivant. Donc à priori, il n’y a pas trop de risque à suivre cette norme expérimentale XP CEN/TS 15717.

Quelles vis pour une pose de parquet massif vissé ?

Visser son parquet ok, mais pas avec n’importe quelle vis. Il faut que la vis soit mise en biais, à 45° dans la languette. Il faut également que la tête de vis soit complètement rentrée dans le bois pour ne pas gêner l’insertion de la lame suivante.

Avec des vis classiques, c’est très compliqué d’arriver à mettre les vis sans que la tête dépasse ou que le bois éclate (même avec un avant trou) car les têtes sont trop grosses. Heureusement, il existe des vis à bois spéciales parquet qui ont une tête beaucoup plus fine que la normale :

Différences entre les vis classiques et les vis à parquet
Les vis spéciales parquets ont une tête beaucoup plus fine

Suivant l’épaisseur et la dureté du bois du parquet ainsi que de l’épaisseur des vis, un avant-trou pourra éviter les risques d’éclatements. L’idéal est aussi de se munir d’un embout rallonge pour éviter que le mandrin de la visseuse ne viennent taper contre le parquet au moment de mettre les vis.

Exemple d’un parquet posé avec des vis

Si vous souhaitez voir la pose complète d’un parquet massif vissé, nous avons fait une vidéo dédiée sur le sujet. Nous utilisons un parquet massif en pin noueux de 21mm d’épaisseur et des vis spéciales parquet :

Vidéo pose de parquet vissé

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. Y a aussi un énorme avantage que j’ai pu constater au parquet vissé par rapport au cloué, c’est le bruit.

    N’étant pas du métier j’ai peut-être pas fais les choses parfaitement (cependant j’ai bien respecté les DTU), mais mon parquet vissé ne fait aucun bruit de craquement contrairement au cloué qui lui « craque ». Ma théorie vient du filetage de la vis qui empêche un certains mouvement du bois (contrairement au clou).

    • Les Pingouins

      Salut Romain,

      Merci pour ton retour, on écrira un autre article dans quelques temps pour voir comment ça évolue dans le temps de notre côté 🙂

Laisser un commentaire

css.php