Foret bois, métaux ou béton comment choisir ?

On peut facilement confondre les différentes mèches et forets qui existent lorsqu’on n’a pas l’habitude, mais il est en faite assez facile de se repérer et de faire le bon choix en fonction de son utilisation quand on connait les différences.

Mèche ou foret ?

Pour commencer, voyons quand doit-on parler de mèche ou de foret ? Sur cette question tout le monde semble avoir un avis différent.

Ce qui revient le plus souvent, c’est que foret est utilisé pour désigner l’outil servant à percer le métal. Pour le bois et les autres matériaux, on va plutôt parler de mèches.

Mais si on regarde la définition du Larousse, un foret est « Outil employé pour percer un trou dans le métal, le bois, les matières plastiques, etc. » D’ailleurs le mot foret vient de forer, c’est- à-dire réaliser un trou, ce qui peut s’appliquer à n’importe quel matériaux.

Et celle de mèche est : « Outil destiné en général au perçage de trous, dans le bois ou dans des matières diverses (pierre, brique, matière plastique). Instrument de forage. »

Donc chacun fait un peu comme il veut et comme on va le voir, le plus important ce n’est pas le nom, mais la forme, les matières et la conception des mèches / forets.

Mèches à bois

Les mèches à bois sont conçues pour percer le bois (Non, il n’y a pas de piège). C’est un matériau plutôt tendre (même si certaines essences de bois sont très dures) et qui est fibreux. Ces fibres ont leur importance lorsqu’il s’agit de perçage, puisqu’elles peuvent potentiellement être source d’arrachement.

Si on schématise, voici ce que donne un trou dans un morceau de bois (les fibres sont exagérément agrandies pour bien comprendre)

Arrachement fibre du bois avec foret à bois

On voit que certains tout petits morceaux de fibres se retrouvent au bord du trou (Ce qui est entouré en rouge sur le schéma). Le risque c’est qu’au moment du perçage ces fibres s’arrachent. Le trou ne sera donc plus parfaitement rond, mais aura beaucoup de petits défauts.

Perçage bois avec fibres arrachés
On voit bien ici les fibres qui sont arrachées. Source : Flickr

C’est pour éviter de problème que la plupart des mèches à bois ont sur l’extrémité extérieure de la tête un tranchant. Cela permet de couper les fibres du bois plutôt que de les arracher. Le résultat est donc beaucoup plus net.

Les différents types de mèches à bois courantes

Ensuite, comme on le voit dans la photo ci-dessus, il existe plusieurs formes.

  1. La plus courante (tout à gauche) est aussi appelée « mèche trois pointes » car il y’a deux pointes sur l’extérieur (pour couper les fibres) et une pointe au milieu pour faciliter le positionnement et le centrage lors du perçage. Ça évite que la mèche ne glisse ou qu’on se positionne à côté du repère. Le corps de la mèche à une forme hélicoïdale
  2. La mèche à spirale, appelée comme ça à cause… de sa forme en spiral, permet une évacuation plus facile des copeaux. C’est surtout utile lorsqu’on perce des trous assez larges et de grandes longueurs (Plusieurs dizaines de centimètres). Elles sont donc surtout utilisées par les charpentiers par exemple.
  3. Enfin la mèche plate sert à réaliser des trous assez larges (A partir d’un diamètre de 16-20mm, on trouve peu de mèches hélicoïdales)

Pour la plupart des projets, l’idéal est de disposer d’un coffret de mèche à bois avec les dimensions standards.

Boite de tailles standard de forets à bois

Ce n’est que pour des travaux assez spécifiques qu’on devra utiliser des mèches à spirale ou des mèches plates et c’est souvent plus économiques de n’acheter que celles dont on a besoin au moment où en a besoin.

Foret à métaux

Quand on veut percer des métaux, les fibres ne sont plus un problème. On va d’ailleurs chercher à arracher petit à petit de la matière pour former le trou.

L’univers des forets à métaux est très très vaste. Beaucoup de paramètres rentrent en jeu, comme l’angle de la mèche, l’angle de dépouille, la vitesse de rotation de l’outil, le refroidissement, le type de métaux percé…

Pour faire simple, les forets à métaux ont une tête avec un angle ouvert (90°, 120°, 135°, 140°, 145°). On voit nettement la différence avec les mèches à bois.

Angle des forets à métaux

Les matériaux utilisés pour fabriquer la mèche vont avoir une grande importance. Cela va notamment déterminer la durée de vie du foret avant qu’il ait besoin d’un affûtage.

On trouve couramment des forets HSS pour High Speed Steel (En français Acier haute vitesse). Cela désigne un acier conçu pour garder sa résistance même lorsque la température augmente. Quand on perce, l’outil tourne vite et l’échauffement est important. Avec un acier standard, cette chaleur modifierait les propriétés physiques de l’acier et le rendrait moins dur.

Boite de forêt à métaux

Lorsqu’on va chercher dans le très haut de gamme on va trouver des forets carbures. Il s’agit de forets composés en grande partie de carbure de tungstène qui est extrêmement solide (environ le double que l’acier) et d’autres éléments comme le titane, le nickel, etc. Ce type de foret est surtout utilisé en industrie sur des machines stationnaires (comme des fraiseuses)

Entre les deux, on va trouver des forets en acier rapide (HSS) mais avec un revêtement supplémentaire qui permet d’en améliorer les propriétés tout en restant à un prix accessible. Il peut également avoir des ajouts au niveau de l’acier pour le rendre plus résistant, comme du cobalt par exemple.

Foret à béton

Enfin, dans les grandes catégories de forets, on va trouver les forets à bétons. Ils sont conçus pour résister à des sollicitations très élevées.

Souvent ce type de mèches est utilisé avec une perceuse à percussion. En plus de l’action de rotation, il y’aura une action de percussion qui va aider à casser le béton et le percer.

Ces mèches sont souvent en acier avec des « pastilles » sur l’extrémité de la mèche. Cela permet de réduire les coûts car c’est surtout la tête de la mèche qui est sollicitée lors d’un perçage et qui nécessite d’être robuste. Ces pastilles sont donc en matériaux très durs comme le carbure de tungstène par exemple.

Mèche à béton renforcée

On pourra avoir une, deux ou quatre taillants pour augmenter la vitesse de perçage, percer plus facilement du béton armée, etc.

Différents type de foret à béton
Là encore, chaque fabricant peut créer des motifs étudiées pour répondre à des besoins spécifiques

Il existe également certaines mèches très spécifiques, comme les forets aspirants FHD de Fischer, qui permettent d’aspirer directement les poussières depuis la tête de la même grâce à un conduit connecté à un aspirateur. Cela permet de réduire les frottements et d’avoir directement un trou propre, ce qui est utile si on utilise ensuite du scellement chimique par exemple qui nécessite le moins de poussière possible.

Mèche à béton aspirante

On distingue sur la tête du foret deux trous qui permettent d’aspirer la poussière grâce à un aspirateur.

Foret à béton aspirant

Le vaste univers des mèches et forets

Comme pour les vis à bois, les forets regorgent de détails, d’innovations et de subtilités. On n’imagine pas forcement tout ça au premier abord, mais ça vaut le coup de se pencher sur la question pour s’équiper correctement en fonction de ses besoins et utiliser les bons outils en fonction des situations.

Envie de suivre au quotidien la construction de notre maison ?



Rejoins-nous sur Instagram

← Previous post

1 Comment

  1. Maximilien

    Bonjour, merci pour cette article. Il a l’air de s’adresser aux débutants (ce qui est toujours utile, on a pas tous des parents ou autres qui nous on appris à bricoler). Je voudrais suggérer des idées pour un prochain article: comme utiliser les mèches: par exemple, plus le diamètre est grand moins on aura tendance à avoir une vitesse de rotation trop grande sur la machine (car pour un nombre de tour / seconde égale, l’extrémité d’une grand mèche va parcourir plus de distance qu’une mèche de diamètre plus petit et donc chauffer plus). Le fait de mettre de l’huile pour dissiper la chaleur avec les mèches à métaux, utilise la vitesse 1 (visser/forer métaux) ou deux forer bois sur les visseuses, à quoi ça sert un poinçon. Le mode percussion que l’on désactive sur du carrelage. Bref, c’était un lot d’idées qui pourrait peut-être intéresser vos lecteurs.

    Merci pour le temps que vous prenez pour faire vos vidéos/articles, on apprend toujours de petites choses au minimum 🙂 Par exemple, je connaissais les mèches qui envoyé du fluide à leur extrémité (les carotteuses) mais pas qui aspirait 🙂

Laisser un commentaire

css.php