Dalle bois – Plans MOB

Pour l’auto-construction de notre maison en ossature bois, nous avons choisi de construire une dalle bois sur les fondations en béton. Voici le détail de ce que nous avons prévu.

Poutres maîtresses

Une fois les fondations en plots béton terminées et séchées, nous allons visser des poutres maîtresses en lamellé collé sur ces plots avec des équerres de fixation.

Dalle bois fixation des poutres maitresses

Les équerres du commerce nous paraissent un peu légères, du coup on a trouvé un angle en ferraille très épais qu’on va couper pour faire des équerres plus costauds. En plus, vous avez été plusieurs à nous avertir de la forte prise au vent d’une maison en ossature bois. On sera donc plus sereins avec nos grosses équerres 🙂

Les poutres maîtresses font 120x360mm et sont fabriquées en lamellé collé  de Douglas classe 3. Normalement des poutres en classe 2 devraient suffire, mais ces poutres sont la base de notre maison, si jamais elles commencent à pourrir ou à se détériorer on ne pourra pas corriger le problème, il faudra tout raser… Alors on préfère être prudent.

Solives et caissons

On va ensuite fixer des solives en Douglas traitées autoclave de 75x255mm sur les poutres maîtresses avec des étriers. Les solives de la dalle bois seront espacées de 40cm d’entraxe.

fixation des solives avec des étriers

On vissera des petits tasseaux en bois en bas de chaque solive. Ces tasseaux permettront de fixer de l’OSB3 au fond pour former des caissons dans lesquels viendra se loger l’isolant de la dalle.

caissons dalle bois

Isolation de la dalle bois

Une fois les caissons effectués, on vient placer l’isolant à l’intérieur.

Nous avons choisi d’isoler la dalle bois en panneaux de fibres de bois de 200mm d’épaisseur. Nous obtenons ainsi un R = 5,55 qui est supérieur au minimum des maisons passives.

isolation dalle bois

Pare-vapeur et finitions de la dalle

On recouvre ensuite la dalle d’un pare-vapeur qui coupe la perméabilité à la vapeur d’eau. Cette pose devra être bien étanche, nous avons choisi un pare-vapeur et non un frein-vapeur pour le sol car on pense qu’il sera relativement facile de le poser de façon parfaitement étanche au sol, contrairement aux murs où il y a plein de jointures pour les fenêtres, etc.

frein vapeur sur dalle bois

Pour finir, on pose des dalles d’OSB3 en 22mm d’épaisseur, dimension 2500x675mm.

Finitions de la dalle bois avec de l'osb

Plus tard nous pourrons poser un parquet directement par-dessus.


Voilà pour la théorie, la dalle bois est ainsi terminée ! On peut passer à la théorie de la fabrication des murs.

Pour plus d’infos sur notre tiny house, retrouvez la vidéo complète de ce qu’on prévoit de faire sur notre chaîne Youtube 🙂

← Article précédent

Article suivant →

8 Commentaires

  1. Bonjour et merci car j’ai ma réponse: le fond des caissons est posé sur des tasseaux vissés.
    Je ne pense pas partir comme ca car cela oblige de nombreuses découpes de l’OSB mais grâce à vous je suis maintenant plus éclairé.
    OSB 3 le fond du caisson: pourquoi pas le l’OSB 4 vu qu’il est en « extérieur » si on peut dire?

    • pingouin

      Salut Gwen,
      Finalement nous avons mis de l’agepan de 16mm en fond de caissons 😉

  2. Lucas

    Bonjour,
    Merci pour toutes les infos partagées sur votre blogs !

    J’ai une question sur le choix de construction de votre dalle bois.
    (Nous sommes aussi en train de concevoir notre projet de construction bois).

    Pourquoi ne pas avoir choisi des poutres dites « en i » à la place des solivage en lamellé collé ?
    cf : http://philippe.berger2.free.fr/Bois/Cours/Dalle_bois/Dalle_bois.htm

    Ca me parait « mieux » vis à vis des ponts thermiques (isolant-solives-isolant).

    Merci à vous par avance.

    • pingouin

      Bonjour,

      Tu parles des grosses poutres maîtresses tout autour de la maison ou du solivage ?

      Pour les poutres maîtresses, je ne suis pas sûr que des poutres en I soient suffisantes et adapté et de toute façon dans notre cas pas pratique pour la pose du parepluie et des finitions. Par contre pour le solivage on aurait effectivement pu utiliser des poutres en I.

      Dans notre cas, ce n’était pas très intéressant financièrement de les acheter toutes faites par rapport à des sections en bois massifs. On a réfléchi pendant un moment à les faire nous-mêmes, mais nous n’étions pas totalement sûrs d’arriver à les faire correctement avec les outils à notre disposition.

      Mais tu as tout à fait raison sur la partie « pont thermique » ça serait d’ailleurs super intéressant de faire les calculs pour comparer les pertes supplémentaires dans le cas de bois massif comparé à des poutres en I.

      Je pense que les poutres en I sont une solution très intéressante à étudier, et l’avantage financier va dépendre des sections (plus les sections sont grosses, plus c’est intéressant)

      Merci à toi a bientôt 🙂

  3. Lucas

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Je parlais en effet du solivage uniquement (pas des poutres maitresses).
    Je pense en effet que le calcul vaut le coût d’être fait.
    Et de prendre aussi l’aspect financier en compte.

    D’autant que les poutres en i sont souvent utilisées aussi pour l’ossature des toitures (là où les ponts thermique sont les plus importants car le gradient de T° y est plus grand).

    J’ai une autre question :
    Comment avez vous dimensionné votre dalle bois ? Section de bois, dimensions plot béton, quantité d’armature ?
    Quelles sont les ressources/documentation que vous avez utilisé ?

    Bon courage pour la suite des travaux.
    (Nous venons de déposer notre permis de construire)
    Lucas

    • Les Pingouins

      Salut Lucas,

      Concernant le dimensionnement, on a calculé toutes les charges des matériaux, les charges d’exploitations et les charges exceptionnelles. Ensuite avec les abaques on a choisit nos sections de bois 😉 Pour les plots c’est le même principe.

      On s’est beaucoup servis de ces livres là : https://www.comme-un-pingouin-dans-le-desert.fr/4-livres-indispensables-auto-construire-ossature-bois/
      Le dernier est consacré exclusivement à la dalle bois et aux fondations 😉

      Avez-vous eu une réponse pour votre permis 🙂 ?

      • Lucas

        Bonsoir,
        Merci pour votre réponse.
        J’ai aussi acheté le livre sur la dalle bois. Il est vraiment bien.

        Pour le permis, nous sommes toujours en attente. (Ils ont prolongé le temps d’instruction en demandant une pièce complémentaire, qu’on avait deja donné)… on s’arme de patience, et on espère pouvoir faire nos plots bétons avant les gelées de l’hiver.

        • Les Pingouins

          Salut Lucas,

          Désolé pour votre permis (ils savent être chiants parfois ^^’)

          Bonne continuation pour votre projet !

Laisser un commentaire