10 étapes pour concevoir votre maison en ossature bois de A à Z

L’autoconstruction ça peut faire peur… mais la construction de maisons en ossature bois (les MOB pour les intimes) attire malgré tous les bricoleurs et les aventuriers qui veulent faire tout de A à Z. On fait partis de ceux là, et voici les étapes par lesquelles nous sommes passées pour concevoir notre maison en ossature bois : de la naissance de l’idée jusqu’au début du chantier !

1- Réfléchir à ses besoins

La première fois qu’on y pense, on s’imagine pleins de choses. Il va falloir prendre le temps de faire mûrir votre idée pour l’affiner et arriver à penser votre projet.

Pour ça, il faut réfléchir à vos besoins, à vos habitudes de vies, à vos objectifs à moyens et longs termes. Construire une maison c’est pour du long terme, il faut donc aussi penser à l’évolution de votre vie.

Ensuite il faut confronter vos envies et besoins avec votre fourchette de budget !

Cette première étape vous permettra de connaître les grandes lignes de votre projet : la taille de la maison, en ossature bois etc. en fonction de vos besoins/envies et votre budget.

Pour prendre notre exemple concret, sachant que nous ne voulons pas faire de prêt, nous allons construire une petite maison 🙂

2- Dessiner les plans intérieurs

Une fois vos besoins en tête, dessinez les plans intérieurs à l’échelle pour vous rendre compte si tout tiendra dans la surface et la forme que vous aimeriez construire.

Vous pouvez le faire avec une feuille et un stylo ou bien sur l’ordinateur avec un logiciel de 3D gratuit (SketchUp par exemple).

Faites des recherches de plans sur Internet pour vous inspirer dans l’agencement des pièces. Dans notre cas, nous nous sommes inspirés des tiny house puisque notre maison est petite.

Vos plans évolueront et il faudra là encore laisser le temps au projet de mûrir dans votre esprit.

plan maison ossature bois

3- Dessiner les plans extérieurs

Une fois que vous savez comment sera votre intérieur, vous avez des contraintes liées à l’agencement des pièces, vous pourrez dessiner votre maison pour concevoir son aspect extérieur.

Est-ce qu’elle est carrée, en L, en U… c’est à cette étape que le projet devient concret !

Là encore, nous vous conseillons de modéliser votre maison avec un logiciel de 3D. Ça vous servira pour l’étape 5 😉

4- Estimer le budget nécessaire pour votre maison en ossature bois

A cette étape, vous avez normalement une vision plus précise de votre projet : la forme, la taille, les matériaux pour la construction (isolant, ossature bois, fenêtres…).

Vous pouvez donc faire une première estimation (à la hausse) du prix que vous coûtera la construction de votre maison en ossature bois.

Sachant qu’il faut compter entre 450€ et 1000€/m² en autoconstruction. Par exemple, nous avons estimé notre maison de 32m² au sol à environ 20000€.

Une fois le chiffre obtenu, vous saurez combien il vous reste sur votre budget total pour acheter votre terrain.

5- Monter le dossier du permis de construire et chercher le terrain

C’est là que commence la recherche active du terrain de vos rêves ! Votre projet est bien encré et a eu le temps d’évoluer et de s’affiner (comme le fromage :p ).

Pendant que vous cherchez votre terrain, vous pouvez commencer à monter le dossier pour le permis de construire.

Certaines pièces du dossier nécessiteront que vous sachiez l’emplacement du terrain, mais vous pouvez déjà faire les plans des façades et toitures en vous basant sur les plans de l’étape 3, par exemple.

terrain-autoconstruction-mob

6- Demander des devis

Avant de vous engager sur un terrain, pensez à demander des devis pour l’assainissement, le raccordement à l’eau et l’électricité si le terrain n’est pas viabilisé.

Il faut aussi réfléchir à l’emplacement de votre maison sur ce terrain. Si celui-ci nécessite de faire des travaux de voiries pour accéder à la maison, il faudra le prendre en compte dans le prix du terrain.

Une fois que vous êtes sûr de vouloir ce terrain et qu’il entre dans votre budget une fois viabilisé et accessible, vous pouvez signer un compromis avec les propriétaires.

7- Déposer la demande de permis de construire

Une fois que vous aurez trouvé le terrain de vos rêves, vous pourrez compléter votre dossier et le déposer tout beau tout prêt pour faire la demande de permis de construire.

A partir du moment où vous déposez votre dossier en mairie, vous aurez la réponse de l’administration sous deux mois maximum (ou trois mois pour les cas particuliers, par exemple si le terrain est dans une zone où les architectes de France ont leur mot à dire).

Ce délai de deux (à trois mois) vous laissera le temps de passer aux étapes suivantes avant de recevoir votre réponse.

8- Faire les calculs de charges

Il faut s’occuper pendant les mois d’attente de la réponse du permis de construire !

On passe a une partie costaud pour s’occuper l’esprit et faire passer le temps plus vite :p Les calculs de charges sont très importants pour la structure de votre MOB et pour la solidité de votre maison dans le temps !

Ces calculs prennent en compte le vent, la neige, la qualité de votre sol, le poids du toit, des mûrs, des meubles etc… pour savoir comment faire vos fondations et répartir la charge correctement pour que la maison tienne debout.

C’est fastidieux mais ça ne doit pas être négligé. Nous vous expliquerons dans un prochain article comment faire vos calculs de charges.

9- Faire la liste du matériel dont vous avez besoin

Une fois que vous connaissez la charge à répartir, vous saurez de quelles sections de bois vous aurez besoin pour votre dalle bois ou quelles fondations il faudra faire exactement.

A partir de ce moment, tout est très clair et vous pourrez faire la liste précise du bois dont vous aurez besoin, de la quantité d’isolant, de bardage, de parquet etc…

C’est le moment de faire les devis à la scierie et dans les magasins spécialisés pour être prêt à acheter quand vous aurez la réponse du permis de construire.

10- Acheter le terrain et commander le matériel

Ça y est vous avez enfin reçu la validation de votre permis de construire ?

Première chose à faire : prendre rendez-vous au notaire ! Leurs agendas étant chargés, il faudra encore attendre avant de pouvoir signer l’acte d’achat et être propriétaire du terrain…

Vous pouvez aussi passer commande pour le matériel pour que tout soit prêt quand le terrain sera enfin à vous.

Ensuite, il ne reste plus qu’à…

Construire votre MOB !


Nous sommes passés par ces étapes dans cet ordre, mais bien sûr vous pouvez intervertir certaines des étapes ou bien passer par des professionnels pour d’autres. Par exemple, les plans et calculs de charges peuvent être faits par un architecte. Mais avec un budget limité comme le notre, nous avons fait toutes les étapes de conception nous même. C’est parfois prise de tête, mais petit à petit, en se renseignant dans les différents services d’administration, les livres, la mairie, sur Internet, on finit par y arriver 😉

← Previous post

Next post →

8 Comments

  1. leroy eric

    bonsoir,
    la fourchette de prix au M2 450 a 1000 euros les fondations sont elles comprises?merci.

    • pingouin

      Nous on est à 800€/m² tout compris (avec les fondations et les finitions intérieurs) 😉

  2. J.B.

    Salut, je ne crois pas voir vu sur votre site une page sur le calcul des charges évoqué dans votre article. Est-ce que je l’ai manqué ou est-ce toujours un article à venir ?

    Je me demandais également comment estimer le prix de la maison sans avoir le calcul des charges justement. Car c’est tout de même cela qui permet de préciser les dimensions des poutres, leurs nombres, etc. Non ?
    Or, pour ça, il faut déjà avoir un terrain, pour connaitre tous les facteurs.
    Bref, ça se mord un peu la queue et ça me bloque dans l’avancement de mon projet (assez proche du votre !). Votre réponse pourrait m’éclairer.

    Allé une dernière pour la route : Quand vous parlez d’auto-construction, cela veut dire que vous avez tout fait de vos mains ? Ou est-ce qu’il y a tout de même eu intervention d’artisans ? Avez-vous mis en place des chantiers participatifs ?

    Merci pour votre site, au passage. Quand on a un projet d’auto-construction mais qu’on y connait pas grand chose, c’est d’une grande aide de tomber sur des pages comme les vôtres.

    • Les Pingouins

      Salut J.B.

      Merci pour ton message 🙂

      L’article sur le calcul de charges est à venir, on n’a pas eu le temps de le rédiger :/

      Effectivement grâce au calcul de charges, tu pourra définir les sections de vois à utiliser et les dimensions des fondations. Et du coup avoir plus de détails pour estimer le coût.

      Comme on savait dans quelle région on voulait le terrain, on savait à peu près les caractéristiques des terrains dans notre zone de recherche et donc on a pu estimer les fondations avant d’avoir le terrain. Après, rien n’est jamais figé dans un projet comme la construction d’un maison ^^ si le terrain présente des caractéristiques différentes, tu modifies tes fondations en fonction et donc ton budget évolue aussi… il faut TOUJOURS prévoir de la marge sur le budget pour ce genre de modif !

      Je te laisse regarder les vidéos sur notre autoconstruction pour plus de détails (https://www.youtube.com/Commeunpingouindansledesert), mais oui on a TOUT fait tous les deux, sans intervention de pro ni chantiers participatifs.

      Désolés pour le délais de réponse, j’espère que ça t’aider quand même !
      Bonne continuation pour ton projet

  3. Sébastien

    Super votre site 🙂 On projette de construire aussi, on a trouvé un terrain, mais à la lecture de cet article je vois qu’il vaut mieux attendre la validation du permis de construire avant de signer chez le notaire pour le terrain? D’où passer par le compromis pour ne pas que le terrain ne nous passe sous le nez? Y a t’il une clause qui permette de ne pas être redevable d’un % au propriétaire du terrain si nous nous rétractons pendant le compromis car le permis n’a pas été accordé? Merci pour votre aide les Pingouins!

    • Les Pingouins

      Salut Sébastien,

      Je te confirme qu’il vaut mieux attendre la validation du permis de construire avant d’acheter le terrain. Si ton permis n’est pas accepté, tu te retrouves avec un terrain qui ne correspond pas…

      Nous avions fait un compromis de vente avec une clause qui indiquait que nous nous engagions à acheter uniquement si notre permis était validé. Tu peux le retrouver dans cet article : https://www.comme-un-pingouin-dans-le-desert.fr/signer-compromis-de-vente-notaire/

      Bonne continuation dans votre projet !

  4. Salut les pingouins, waouw super projet, félicitations ! Je suis intéressé par plus d’informations sur le point 8… Avez-vous fait un article sur le calcul des charges et le dimensionnement des éléments ? Comment avez-vous fait cette partie ? À l’aide de livres précis ?

    Merci et bonne continuation !

    • Les Pingouins

      Salut Pierre,

      Un article va bientôt sortir sur le calcul des charges, beaucoup le demande, mais on n’a pas encore eu le temps de s’y mettre ^^’

Laisser un commentaire

css.php