Quel câble choisir pour relier sa maison au compteur électrique situé en bordure de propriété ? On vous explique tout.

Dans cette article nous allons voir :

  • Qu’est-ce que la chute de tension ?
  • Quelle est la formule pour calculer la chute de tension ?
  • Comment choisir une section de câble sans faire de calculs ?
  • Quel type de câble choisir ?
  • Où trouver des câbles de section et longueur importante ?

Dans le cas d’un branchement électrique de type 2, le choix et le passage du câble électrique entre le compteur et la maison est à la charge du client et non de ENEDIS. Il faut donc bien choisir ce câble pour que la suite de l’installation puisse être validé et n’avoir aucun risque de sécurité.

La chute de tension

Avant de rentrer dans les calculs, il faut expliquer une notion essentielle : la chute de tension.

Oscilloscope

Dans n’importe quel conducteur électrique, il y a une certaine résistance, même si celle-ci est très faible. Cette résistance va entraîner une chute de tension. On pourrait se dire que dans une installation, passé de 230V à 228V ce n’est pas grave et c’est effectivement vrai. Mais la chute de tension signifie surtout qu’il y a une perte d’énergie dû à la résistance du conducteur.

Cette perte d’énergie va poser deux problèmes : D’une part c’est de l’électricité gaspillé, et même si ce n’est que quelques pourcents, sur toute la durée de vie de l’installation cela représente une quantité très importante d’énergie. D’autre part cette énergie gaspillé est perdu sous forme de chaleur ce qui pose des problèmes de sécurité car les câbles vont s’échauffer et dans les cas extrêmes cela peut provoquer des incendies.

Raccordement ENEDIS type 2

On pourrait donc faire les calculs en calculant l’énergie perdu ou encore la résistance, mais la référence utilisé est la chute de tension. Sur la partie dérivation privé en branchement de type 2, cette chute de tension doit être inférieur à 2%

Calcul de la chute de tension

Maintenant que nous savons que la chute de tension doit rester en dessous de 2%, il nous reste plus qu’à faire les calculs.

Calcul chute tension

La chute de tension dépend donc de la résistance du conducteur mais aussi de la tension et de la quantité d’énergie qui circule dans les câbles.

Pour la quantité d’énergie, dans la pratique cela va dépendre de votre abonnement chez votre fournisseur (6Kva, 9 KVa, 12 Kva…) et des appareils branchés sur vos prises électriques. Sauf que bien-sûr au moment où vous allez passer votre câble électrique vous ne pouvez pas connaitre votre consommation sur les 50 ans à venir. Votre abonnement peut également évoluer au fil des ans. Le calcul se fait donc sur la puissance maximal théorique que vous pouvez consommer avec l’abonnement le plus élevé, qui est de 12Kva / 60A sur une installation monophasé pour un particulier.

La formule est donc la suivante :

Formule calcul chute de tension

Avec :

  • u = chute de tension en Volts
  • b = Coefficient : 2 pour du monophasé
  • p1 = résistivité des conducteurs en température de service : 0.023 Ωmm²/m pour le cuivre et 0.037Ωmm²/m pour l’aluminium
  • L = longueur de la canalisation en métre
  • S = section des conducteur en mm²
  • Ia = courant assigné en ampères (60A pour un branchement classique de 12Kva)

Attention, cette formule donne la chute de tension en volts, et pas en pourcentage. Pour une installation 230V, une chute de tension maximal de 2% donne une chute de 4.6Volts

Ça peut sembler un peu compliqué, mais finalement il y a peu de variable qui changent. Prenons un exemple :

  • Longueur : 18m
  • Section des conducteurs : 20mm²
  • Type de conducteur : Cuivre ( 0.023 Ωmm²/m)

Cela nous donne :

Exemple de calcul de chute de tension

2.484 Volts pour un maximum de 4.6Volts, on est largement bon ! Pour choisir sa section, il suffit donc de faire varier la section du conducteur et éventuellement le type et donc la résistance (cuivre ou aluminium) puisque toutes les autres valeurs sont fixes (Vous ne pouvez généralement pas faire varier la longueur des câbles et le courant assigné est toujours pris au maximum c’est à dire 60A).

Calcul simplifié pour le choix de la section

On vous a donné la formule exacte pour calcul la chute de tension, histoire de bien comprendre les valeurs qui rentrent en jeu, mais il existe une façon plus simple de déterminer la section à utiliser, grâce à ce tableau, directement issue de la norme NFC 15-100 :

Tableau NFC 15-100 Chute de tension câble en cuivre
Extrait de la norme NFC 15-100 – Tableau de chute de tension pour des fils en cuivre et une chute de tension de 2%

Pour un abonnement 12Kva (Maximum auquel on peut souscrire pour un particulier maintenant) qui correspond à 60A, on voit quelle longueur maximal on peut utiliser avec des câbles en cuivre. Il suffit donc de choisir la bonne section, en fonction de la longueur.

Quel type de câble ?

On peut trouver deux types de fils : en cuivre ou en aluminium, l’aluminium est un moins bon conducteur que le cuivre, pour la même intensité et la même longueur de câble, il faudra donc une section plus grosse.

Mais l’avantage de l’aluminium c’est qu’il est généralement moins cher. A vous donc de voir en fonction de votre budget et des sections dont vous avez besoin ce qui est le plus adapté. Garder également en tête que plus un câble à une section importante plus il est rigide et plus il pourra être compliqué de la passer dans une gaine.

ENEDIS recommande d’utiliser un câble à la norme U1000 R2V qui est un type de câble qui supporte jusqu’à 1000 Volts et qui a une enveloppe isolante.

Touret de câble pour raccordement définitif

Une fois le choix du matériaux et la section déterminé, vous pourrez enfin acheter votre câble. Pour les petites sections et petites longueurs, on peut en trouver en grande surface de bricolage, mais pour les grosses sections et les longueurs importantes, il faudra généralement se tourner vers des professionnels ou des sites en ligne. Pour notre installation avons commandé nos câbles sur le site www.materielelectrique.com


Sources et infos complémentaires :